Marche : La Montagne Pelée par l'Aileron

Recherchez un hébergement



Durée : 4h
Distance : 7km

C’est l’accès à la Pelée le plus direct, le plus pratiqué, mais non le plus aisé. Ce volcan subit les assauts du vent et de l’eau en quasi permanence. Le chemin est tortueux, raviné et les sols sont très instables. Les précipitations peuvent atteindre jusqu’à 10md’eau par an. Point d’intérêt : Outre celui de gravir un volcan mondialement connu, l’intérêt réside essentiellement dans les points de vue sur toute l’île et les étonnants paysages sommitaux. Du 2ème refuge, on revient sur le plateau des Palmistes en direction de l’Aileron pour emprunter la brèche de la Caldeira. Cette brèche très pentue descend au pied du Morne Lacroix (vestiges d’éruptions anciennes). 400m d’escalade nous séparent du dôme de 1902. C’est la seule véritable difficulté de tout le tracé. Le 3ème refuge en contre bas est un bâtiment placé en limite des dômes de 1902 et 1929 qui a été utilisé jusque dans les années 70 par les volcanologues pour observer les fumeroles du volcan. A partir du fameux cône de 1902, on s’engage depuis le 3ème refuge vers le sud en direction du Chinois (cône de 1929) qui n’est qu’à 500m. C’est un cheminement dans des enrochements notamment un passage sur des plateformes fissurées issues de l’effondrement d’une aiguille de lave. Point d’intérêt – Quand la brume le permet on a, du chinois, de remarquables points de vue sur toute l’île. Risque : Ne quittez pas le circuit balisé car les failles sont nombreuses.

Toutes les marches

randonnée secteur géographique  à la MartiniqueSecteur

Nord caraïbes
Nord atlantique
Centre
Sud caraïbes
Sud atlantique

randonnée secteur niveau  à la MartiniqueNiveaux

Facile
randonnées en Martinique niveau facile

Moyen
randonnées en Martinique niveau moyen

Difficile
randonnées à la Martinique niveau difficile