Commune de Macouba - Martinique

Recherchez un hébergement


Macouba
Ce bourg est bâti au sommet d'une falaise. On y trouve la distillerie qui produit le rhum "JM Crassous de Médeuil".

La commune tient son nom d'une sorte de petite raie d'eau douce, le macouba, appelé plus simplement têtard et qui régalait à l'époque le Père Labat , curé de la paroisse en 1696. Ce bouillant Père Dominicain est connu pour ses célèbres écrits et pour ses travaux sur le rhum. La petite église Sainte-Anne du XVII ème siècle, à maintes fois restaurée, témoigne par sa charpente en forme de carène inversée de la dextérité et de l'ingéniosité des charpentiers de marine de l'époque. Si le dépeuplement de Macouba s'est accru ces dernieres années, il faut savoir que le manque de peuplement de ce petit bourg inquietait déjà un observateur de 1743 qui n'enregistrait qu'une cinquantaine de foyers. Pourtant la Paroisse de Potiche, son nom d'alors donné par un important propriétaire du quartier voisin, Grand-Rivière, connut l'âge d'or de la culture du tabac avant de devenir le domaine de grandes habitations sucrières aux XVIIIème et XIXème siècles. Ses plantations de cacao et de café furent également réputées.

Pour la détente, l'espace "Le Verger". Autrefois aire de repos pour les voyageurs qui venaient de loin, il est devenu un véritable lieu de convivialité avec son bassin (piscine d'eau de rivière).

Sur les terres de l'Habitation de Fonds Préville se trouve la distillerie JM Crassous de Médeuil qui, selon les connaisseurs, produit le meilleur rhum vieux de Martinique.

Syndicat d’Initiative du Macouba
Mairie
Tél/Fax : 05 96 52 69 62
mail : MIREILLE.KELBAN@wanadoo.fr
Code Postal : 97218
Habitants : Macoubétins