Commune de Rivière Pilote - Martinique

Recherchez un hébergement


Rivière Pilote
Grenier du Sud, Rivière-Pilote présente une végétation très généreuse qui s'apparente un peu à celle du Nord. A quelques kilomètres du bourg, un très grand "pitt" propose régulièrement des combats de mangoustes et de serpents.

Le nom de cette commune viendrait de celui d'un grand Chef Caraïbes "Pilote" qui aurait laissé ses terres du Nord, autour de l'actuelle commune Case-Pilote, aux colons français pour venir s'installer dans le Sud près de cette rivière qui porte son nom.

En 1705, Rivière-Pilote devint une paroisse indépendante de Sainte-Luce et fut instituée en commune en 1837. Pays de colons insoumis et de nègres marrons irréductibles, c'est de cette commune que parti, en septembre 1870, le soulèvement sanglant.

Rivière-Pilote est accessible par la RN5 en venant de Sainte-Luce mais aussi par la pittoresque route -N5- par le Saint-Esprit. L'entrée du Bourg est signalée par un curieux et imposant roc mégalithe.

Sur la même route, la distillerie La Mauny fabrique l'un des rhums blancs les plus réputés de l'île et à côté le pitt Cléry est le temple de la tradition martiniquaise des combats de coqs, de mangoustes et serpents. A ne pas manquer, la visite à l'Anse Figuier, de l'Ecomusée où est retracée au travers des périodes amérindienne et coloniale, de l'économie de plantation, une grande partie de notre histoire. Crée à l'initiative de M. Christian Alain et la passion de quelques collectionneurs, l'espace "Mémoire d'Antan", au Quartier Josseaud, vous offre un fabuleux voyage dans le passé. Il réunit, en effet, des dizaines d'objets (outils, vaisselle, machines, moulins, instruments de musique, etc.) datant de la fin du XIX eme et début du XX eme siècle. Contact et réservation : 05 96 68 84 04 A ne pas manquer également, en avril, la Grande Foire Internationale Agricole.